Mon approche

L’Ennéagramme, ma rencontre

Cela a commencé par une grande interpellation personnelle, une rencontre déterminante et un besoin essentiel de voir les choses différemment. Après une retraite pendant laquelle j’ai mis l’accent sur un questionnement intérieur, je me suis reconnue aimable. Puis j’ai découvert l’Ennéagramme.

En seulement deux jours de stage, j’ai pu nommer des choses tellement essentielles et tout a changé pour moi. Une prise de conscience tellement puissante que j’ai continué tout le parcours pour comprendre encore mieux la personne que j’étais et les autres autour.

Comme une renaissance…

J’ai donc commencé à m’ouvrir aux autres et j’ai pris de plus en plus de plaisir à côtoyer des personnes et à parler de moi, mais surtout, j’ai beaucoup écouté les gens parler d’eux. A ce moment là, j’avais envie de me tenir à côté de la personne, dans une idée de médiation, pour la guider, tel un témoin neutre contribuant à ce qu’elle trouve un nouveau regard, une nouvelle issue. C’est ce qu’apporte l’Ennéagramme.




L’Ennéagramme comme outil principal

L’outil Ennéagramme est tellement pointu, pertinent et en même temps extrêmement bienveillant et respectueux que c’est mon outil principal parmi plein d’autres et je m’en sers essentiellement en coaching.

L’Ennéagramme est pour moi l’outil le plus percutant. En deux jours on nomme et on met le point - dans le contexte de la tradition orale en groupe avec d’autres personnes dans le même cas - sur ses croyances, ses valeurs ou empêchements de façon très claire. Chacun est donc là dans une idée de questionnement, dans une ambiance extrêmement porteuse et encourageante parce que les personnes se mobilisent entre elles et pour les autres, c’est la richesse du groupe. C’est enthousiasmant et permet d’adoucir l’image que l’on a de soi, de façon pertinente et intelligente.

La carte de L’Ennéagramme permet de se reconnaître, d’intégrer de la bienveillance vis-à-vis de nous-même. Nous nous reconnaissons appartenir à cette grande famille, tout en étant uniques avec chacun notre mission propre pour le monde. C’est bénéfique et mobilisant car cela revalorise le champ de ressources qui est en nous et que nous avons cette responsabilité à exploiter.



Comme on se sert d’une belle expérience, l’Ennéagramme est mon outil de cœur.